materiaux de construction réemployable

A l’heure des grands travaux pourquoi ne pas songer aux matériaux issus de la filière du réemploi ?

Plusieurs dizaines de millions de tonnes de déchets annuels sont générés par le secteur du bâtiment à lui seul, premier concerné par la production de gaz à effet de serre en France. Surplus de chantiers du secteur du BTP ou matériaux provenant de la déconstruction ne manquent pas aujourd’hui sur le marché. Ils offrent la possibilité à tout un chacun de réaliser de substantielles économies financières en plus d’agir en faveur de l’environnement et surtout de lutter contre le gaspillage.

Réemployer, réutiliser, trouver des matériaux neufs ou donner une seconde chance, c’est possible avec les matériaux de construction : isolation, cloisons, luminaires, poutres et autres bois anciens, radiateurs en fonte, pierres et substrats, fenêtres, éviers, climatiseurs, tableaux électriques… la liste est longue ! La plupart des matériaux de construction peuvent être réutilisés.

De plus en plus d’architectes innovent et s’orientent vers le réemploi des matériaux de construction dans le respect des normes environnementales et techniques. Mais n’oubliez pas que chacun à son échelle est en mesure de le faire : des plateformes spécialisées, des entreprises expertes sont à votre portée de main, proches de chez vous et prêtes à offrir une nouvelle existence aux matériaux de construction.

Et le réemploi dans le secteur de l’entretien automobile, c’est possible ?

Vous souhaitez pour la réparation de votre voiture utiliser des pièces détachées de réemploi ?

L’économie circulaire existe aussi chez votre mécanicien !

Il peut vous proposer des pièces détachées de réemploi testées, complétées ou reconditionnées et vous les garantir tout en assurant leur traçabilité. C’est à vous de choisir librement mais sachez que votre porte monnaie ne pourra en être qu’agréablement très satisfait !

Dès que votre véhicule commence à prendre un peu de la bouteille, il n’est pas toujours très pertinent de faire installer une pièce détachée neuve, alors que vous pourrez trouver la même jusqu’à quatre fois moins cher en réemploi ! Un hayon, une portière, un phare, un pare-chocs, un rétroviseur, après tout, ça n’est que du matériel sujet à de probables nouvelles dégradations… Pourquoi donc ne pas engager vos réparations avec du réemploi ?

 

Et au niveau mécanique, idem ! Tant que tout est conforme aux prescriptions des constructeurs automobiles, traçé, vérifié, testé… Pourquoi pas ? Pour votre information, certains contrats d’assurance viennent maintenant à prévoir que la réparation de votre automobile pourrait être réalisée avec des éléments de réemploi dans certaines situations particulières.

réemploi de pièces mécanique mécanicien